ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.

par hades  -  6 Avril 2021, 13:19

ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.

Né en 1844, le roi avait succédé en 1878 à son père Victor-Emmanuel II sur le trône d'Italie. À peine intronisé, il avait été agressé par un anarchiste alors qu'il se promenait en calèche ouverte dans les rues de Naples. Dix ans plus tard, dans les rues de Rome, à nouveau agressé par un anarchiste, il déclarait crânement : « Ce sont les risques du métier ! ». Le roi d'Italie Humbert 1er le Bon (en italien Umberto 1) est assassiné à Monza, près de Milan, le 29 juillet 1900, par l'anarchiste Gaetano Bresci, revenu des États-Unis pour « venger » des syndicalistes tombés lors des émeutes de Milan, en 1898.

 

Coté pièce : Ces pièces sont très rares. 2 millésimes sont rarissimes : 1880 et 1991 avec des prix à plus de 5000€ pour la pièce de 1891 et plus de 18000€ pour celle de 1880.

ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
Or 900‰ • 32,2580 g • ⌀ 35 mm • Frappe monnaie ↑↓

Or 900‰ • 32,2580 g • ⌀ 35 mm • Frappe monnaie ↑↓

Tranche Striée

Tranche Striée

ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
Toutes les pièces furent frappées à Rome (Cliquez sur l'image)

Toutes les pièces furent frappées à Rome (Cliquez sur l'image)

ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
Une pièce rarissime (184 exemplaires). Une pièce pouvant atteindre plus de 30000€ en FDC   (Cliquez su l'image)

Une pièce rarissime (184 exemplaires). Une pièce pouvant atteindre plus de 30000€ en FDC (Cliquez su l'image)

ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
Une pièce rarissime (209 exemplaires). Une pièce pouvant atteindre plus de 20000€ en FDC    (Cliquez su l'image)

Une pièce rarissime (209 exemplaires). Une pièce pouvant atteindre plus de 20000€ en FDC (Cliquez su l'image)

ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
 (Cliquez su l'image)

(Cliquez su l'image)

ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
 (Cliquez su l'image)

(Cliquez su l'image)

ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
 (Cliquez su l'image)

(Cliquez su l'image)

ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
Faux Aliexpress. Pour 3€. Copie en laiton.

Faux Aliexpress. Pour 3€. Copie en laiton.

ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
Gaetano Bresci. Celui qui tua le roi. Lors d’une visite d'Humbert Ier à Monza, il l’abat de trois coups de revolver.  Il est arrêté et jugé le 29 août à Milan. Défendu par l’avocat Francesco Saverio Merlino, il est condamné à une peine à vie de travaux forcés au pénitencier de Santo Stefano. Il devient ainsi le premier régicide européen à ne pas être condamné à la peine de mort, celle-ci ayant été abolie en Italie en 1889. On le retrouve pendu dans sa cellule le 22 mai 1901, vraisemblablement assassiné.

Gaetano Bresci. Celui qui tua le roi. Lors d’une visite d'Humbert Ier à Monza, il l’abat de trois coups de revolver. Il est arrêté et jugé le 29 août à Milan. Défendu par l’avocat Francesco Saverio Merlino, il est condamné à une peine à vie de travaux forcés au pénitencier de Santo Stefano. Il devient ainsi le premier régicide européen à ne pas être condamné à la peine de mort, celle-ci ayant été abolie en Italie en 1889. On le retrouve pendu dans sa cellule le 22 mai 1901, vraisemblablement assassiné.

ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
ITALIE - 100 LIRE - UMBERTO I - 1880 / 1891.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :